AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Messagers du crépuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kraz
Officier
avatar

Nombre de messages : 1874
Age : 34
Localisation : Shattrath
Réputation : 4
Points : 1027
Date d'inscription : 29/06/2007

10122010
MessageMessagers du crépuscule


Alors que les races de ce monde se battaient pour survivre à l’aube du cataclysme, des détails concernant ce qui a causé ce désastre apparurent au grand jour. Avant le grand bouleversement, la Furie de la Terre avait mystérieusement révélé à Thrall que les instabilités d’Azeroth avaient été causées par quelque chose de bon qui avait été perverti. Quelque chose qui désirait infliger de la douleur et de la souffrance au monde entier.

Les rumeurs en question concernaient un être ancien connu sous le nom de Neltharion, le Gardien du monde. Il y a longtemps, les étendues terrestres d’Azeroth avaient été concédées à cet Aspect du Vol draconique noir par les bienveillants titans. Cependant les murmures incessants des Dieux très anciens avaient rendu Neltharion fou et l’avaient amené à abandonner son devoir sacré. Il avait ensuite révélé sa traîtrise pendant la guerre des Anciens en retournant l’Âme des dragons, un artefact extrêmement puissant contre ses alliés et ainsi annihilant la quasi-totalité du Vol draconique bleu. Dorénavant, Neltharion ne répondra plus qu’à un seul nom : Aile de mort.

Les intentions meurtrières d’Aile de mort étaient devenues le point d’intérêt central des autres Vols draconiques. Ces intentions restèrent inassouvies durant des décennies, car il devait fuir les autres aspects dragons : Alexstrasza, Ysera, Nozdormu et Malygos. En l’absence d’Aile de mort, les agents du Vol draconique noir poursuivirent un de leurs plus sombres desseins : celui de créer une race de dragon encore plus puissante. La plus prometteuse de ces viles expérimentations a amené la race des dragons du crépuscule, des créatures maléfiques qui apparurent en premier lieu dans la maudite et abandonnée cité naine de Grim Batol, puis plus tard dans la chambre des Aspects.

Durant ces recherches, Aile de mort restait caché. Des rumeurs concernant sa mort se répandirent, amenant la supposition que son influence maléfique sur Azeroth touchait à sa fin. Mais cela n’était pas le cas. Dans le Tréfonds, plan élémentaire de la terre, Aile de mort alimentait sa haine envers les habitants d’Azeroth, attendant le bon moment pour exploser depuis son repaire, et en sortir pour refaçonner le monde avec les flammes. Ce jour fatidique, le cataclysme, arriva peu après le retour de Thrall de l’Outreterre.

La violente réapparition d’Aile de mort fit bien plus que briser les contrées d’Azeroth, elle provoqua une fracture des frontières du plan élémentaire. En conséquence, des élémentaires chaotiques apparurent à travers le monde depuis la Gueule des abysses, le Tréfonds, les terres de Feu et Mur-céleste. Travaillant aux cotés d’Aile de mort, le culte du Marteau du crépuscule et son chef morbide Cho’gall se propagèrent à travers le monde avec l’aide des dragons du crépuscule pour asservir les élémentaires.

Jusque là, beaucoup de défenseurs d’Azeroth se sont voués à combattre le culte et à dissiper la menace des forces élémentaires visant à déchirer le monde. Les chefs de ces champions sont les chamans du Cercle terrestre, que sont Thrall, Nobundo et Muln Rageterre. D’autres héros de la Horde et de l’Alliance se sont aussi levés, mais leur concentration fut détournée à cause de diverses batailles entres les deux factions.

Au milieu de ce désarroi, deux autres clans assiégés s’efforcent de surmonter leurs propres difficultés. Le royaume humain de Gilnéas, emprisonné du reste du monde pendant des années, subit l’assaut des Réprouvés de la reine Sylvanas. De plus, le royaume est assailli par une malédiction transformant ses victimes en loups féroces, connus sous le nom de worgens. Pendant ce temps, une éruption volcanique sur l’île tropicale de Kezan a chassé le cartel Baille-Fonds et d’autres gobelins de leurs foyers. Le prince marchand Gallywix a tiré parti de ce moment de panique pour escroquer ses semblables afin de leur offrir un moyen de transport pour s’échapper de Kezan.

Tout comme Gilnéas et le cartel Baille-Fonds, d’autres royaumes et factions tout autour du monde font face à leurs propres épreuves, des conflits politiques internes aux réapparitions d’anciens ennemis. Cependant il reste une vérité indéniable qu’ils ne peuvent cacher : si personne n’ose se lever contre Aile de mort et ses serviteurs nihilistes, le cataclysme deviendra dérisoire en comparaison au chaos qui restera d’Azeroth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» [Inactif] Crépuscule de Lordaeron
» Marteau du crépuscule & propagande
» La cabale du crépuscule /vs/ Chaotiques
» [ACHAT]Soeurs du crépuscule sans dragon
» Le Cercle du Crépuscule.
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Messagers du crépuscule :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Messagers du crépuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Publique :: News-
Sauter vers: