AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour l'honneur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gunshnark
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 1614
Localisation : Quelque part, profondément
Réputation : 0
Points : 216
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Pour l'honneur !   26.05.07 14:10

Le soleil était bas mais l'air chaud transportait encore les parfums des rares fleurs du village fortifié qu'était Tranquillien.
Après avoir sollicité le Grand exécuteur Mavren par l'intermédiaire de la conseillère Valwyn, il avait décidé que son départ serait plus facileloin de Lune d'Argent. Il devait se mettre dans les conditions pour affronter cet exil mais le soleil bas de cet après-midi finissant le rendait trop nostalgique.

Insensible aux cris des goules et mort-vivants des bois alentours, il restait là comme pétrifié, à regarder ce soleil. Il se demandait comment serait-ce là-bas; les paysages, le ciel, les gens. Il tentait de se rappeler les histoires qu'il avait entendues ou qu'on lui avait racontées étant enfant. Mais il dû se rendre à l'évidence, il avait définitivement une très mauvaise mémoire. Il ne réalisait pas ou ne voulait pas admettre que depuis plusieurs années toutes les informations en provenance de ce monde disloqué étaient censurées.

La terre promise ! Kael'thas !
Tout ce qu'il savait c'est que l'honneur s'y trouvait.
Bien que premier apprenti de maître Lotheolan, il devait se résoudre au fait qu'il n'obtiendrait pas les charges de celui-ci avant plusieurs années. Cela le frustrait plus encore qu'on ne lui reconnaisse pas la noblesse de ses ancêtres. Pour la plupart, ceux-ci n'avaient pas voulu suivre Deth'Remar dans ce qui devait être le nouveau départ de leur peuple.

Il était plutôt craintif et réservé, préférant toujours éviter les confrontations mais qu'à celà ne tienne, s'il devait en passer par là pour qu'on lui reconnaisse son titre, alors il en serait ainsi. Et il se plu à imaginer toute la puissance de l'ombre tapie en lui, toute cette puissance qu'il n'avait jamais pu pleinement exploiter jusqu'ici contraint par son mentor. Mais l'ombre était si soumise, si aimante qu'il serait facile qu'il s'y abandonnât totalement. Il n'aimait pas la rectitude qu'imposait la lumière et que vénérait tous ces fanatiques paladins.

Ysaë. Toute belle, si belle Ysaë.
Il pensait moins souvent à sa cousine depuis quelques mois, depuis qu'elle avait décidé de partir après leur dispute. Mais il lui avait promis de veiller sur elle, toujours. Comment pouvait-il tenir sa promesse s'il restait loin d'elle ? L'honneur, toujours l'honneur ! Une raison de plus pour aller se perdre sur ce monde disloqué.

Il attacha sa coquatrice, pris ses sacs et porta sa selle à l'épaule. Il entra dans l'auberge. Il aurait besoin d'une bonne nuit de repos avant de rejoindre le corps expéditionnaire en partance pour Draenor et qui stationnait dans les Maleterres de l'est. Le camp de la Chapelle de l'espoir de Lumière regorgerait d'hommes en armes, guerriers, paladins, encore !
assassins de tous poils et maîtres des arcanes en quête de gloire. De là ils partiraient pour les terres foudroyées rejoindre leurs alliés de circonstance humains et nains d'Azeroth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunshnark
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 1614
Localisation : Quelque part, profondément
Réputation : 0
Points : 216
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Pour l'honneur !   08.06.07 15:33

Un cri de banshee – le réveil avait été brutal.

Le voyage à travers les maleterres se faisait à marche forcée. Leur nombre et leur organisation leur permettait de massacrer les bandes errantes de goules et morts-vivants qu’ils trouvaient en travers de leur chemin. Cela ne se faisait pas sans perte de leurs côtés. De jeunes elfes inconscients s’aventuraient seuls au corps à corps avec plusieurs goules et de fait se faisaient facilement contaminer par le fléau. Les forestiers détestent l’armure de maille ou de plaque mais il faut reconnaître que dans cette guerre contre le fléau elle est indispensable pour la survie des fantassins.

Bien que le chemin leur fut connu, ils étaient pour la plupart terrorisés, jeunes et inexpérimentés qu’ils étaient. La plupart d’entre eux n’avaient pas encore eu à affronter les agents du fléau dans des conditions aussi difficiles. Plus que la mort, ils redoutaient la vie, celle que voulait leur offrir le fléau. Nombre de détachements elfes de sang avaient maintes fois emprunté ce chemin séculier depuis le début de la guerre. Les sépultures ouvertes en balisaient le chemin. Trop souvent ils se refusaient à brûler leurs morts même si l’évidence le leur ordonnait. Ses compagnons de route lui avaient dit que seuls les membres de l’ancienne horde s’y tenaient car cela faisait partie de leur culture chamanique, l’essentiel pour eux étant d’associer la mort à l’un des éléments primordiaux. Que cela fut le feu, la terre ou l’eau, peu importait. Pragmatisme. Les elfes de sang devraient en apprendre d’eux s’ils souhaitaient survivre.

Pour l’heure, il hésitait sur la conduite à adopter. Même s’il était un prêtre et qu’il ne doutait pas de ses capacités, il n’était qu’un apprenti. Hors de question qu’il demandât au forestier commandant de ce détachement de faire une crémation pour ceux qui étaient tombés. Le commandant tenait aux traditions, une telle suggestion venant d’un apprenti serait balayée et tournée en dérision. Il devrait alors trouver Pal Ouftigay. Ce jeune paladin avait sous son autorité directe la quasi centaine de manieurs de sorts que comptait encore le détachement. En plus de sa nature taciturne, il affichait une prétention, à l’identique de ses pairs se dit-il, sans commune mesure avec ses talents ridicules quoiqu’exotiques.

Oui, Pal Ouftigay comprendrait peut-être lui, sans doute même, les nécessités qu'impose la guerre. Son aversion des conservateurs, de ceux-là même qui ne voulaient pas reconnaître son talent et qui sont trop rétrogrades pour accepter des paladins parmi les sindorei, l’aiderait. Il se ferait une joie de s’opposer à la volonté du commandant forestier. Même si les elfes de sang respectaient la hiérarchie, ils ne pouvaient aller contre l’ordre établi des castes. En la matière, les arcanistes étaient en haut de la pyramide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gunshnark
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 1614
Localisation : Quelque part, profondément
Réputation : 0
Points : 216
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Pour l'honneur !   13.02.08 23:27

Et puis non, il lui parlerait une autre fois ! Il fallait qu'il dorme, il en avait besoin. Ses paupières se fermèrent en un battement de cils. Dormir était ce qu'il savait faire de mieux.
Il se vit en rêve, arriver dans la péninsule des flammes infernales avec le corps expéditionnaire, combattre les bandes d'orcs démoniaques. Prendre d'assaut la forteresse à la tête d'une escouade de vaillants légionnaires et pénétrer au fin fond de l'antre où était maintenu le malfaisant démon des abysses Magthéridon.
Cinq minutes dans les limbes et il avait deja fait tant de choses !
Grace à lui Thrall et son champion Rexxar avaient retrouvés leurs peuples.
Il avait même vu les seigneurs de la lumière et même combattu avec leur bénédiction dans leur vaisseau naaru.
Il s'était couvert d'honneur mais tant restait à faire ... Il lui fallait gagner cette bataille sur cette partie de la carte qui semblait stérile à la vie mais si stratégique. Oui il devait gagner l'Oeil du Cyclone, tous les strategos comptaient sur lui.
Soudain ...
Il ressenti plusieurs brûlures qui le transpercaient, cependant il ne voyait rien. La panique l'envahit , il se mit à incanter tous les sorts de guérison connus mais rien n'y fit, la vie le quitait. Dans son rêve , sa vue se troubla. Il s'imagina alors au milieu d'un chemin, pavé. L'herbe folle commencait à recouvrir les pierres à certains endroits. Sans doute deux taurens de ses connaissances auraient bien aimé y arracher quelques pousses. Il se dit qu'il s'arrêterait bien là, au milieu, regarder les nuages. Il avait retrouvé sa cousine Ysaë et rencontré des personnes de valeur qu'il n'eût pas cru exister. Il ne rouvrit plus les yeux.

L'essentiel est qu'il ne sût jamais qu'il avait tout raté. Il n'avait pas connu la gloire et les honneurs, il n'avait jamais retrouvé Ysaë, il était le seul mort de son corps expéditionnaire cette nuit là. Il avait eu la prétention de vouloir changer le monde ! L'illusion fait vivre dit-on mais pour lui, elle lui aura apporté la mort, dans ses plus beaux draps.

_________________
rEd Leader



Une anorexique elfe de 20 ans !!!  neeeeed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour l'honneur !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'honneur !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour revenir à notre chère guilde, et sortir de Warhammer
» En l'honneur de mon village
» [Conseil] Match de la Montée pour l'honneur
» charte d'honneur pour dinocard
» Une messe pour le repos d'une âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Publique :: Velléité de... role-playing-
Sauter vers: